John Roderick Dempster MacKenzie, INDIA Fantasia Grande Gravure Orientaliste Aquateinte, 1900


  • Creator / Artiste:John Roderick Dempster MacKenzie (1865-1941)
  • Signature / Monogram:Signé "R.D. Mackenzie - INDIA 1900"
  • Editeur / Frabricant:R&S
  • Marque:Oui
  • Période:Daté 1900
  • Pays d'Origine:INDE
  • Dimensions (H x L):40 x 80 cm sans le cadre
  • Poids:6 Kg
  • Condition:Excellent
  • Style:Orientaliste / Arabisant / Napoléon III
  • Matières:Gravure / Aquateinte sur papier
  • Prix:1650 €

  • Belgium Delivery:Sur demande
  • International Delivery:Sur demande

Cavalcade de chevaux dit " Fantasia " et Maharadja dans un désert en Inde en 1900.
Gravure à l'aquateinte arabisante par le peintre Orientaliste John Roderick Dempster MacKenzie signée dans le décor en bas à droite (voir image N16) et éditée apr R&S, voir estampille dans la marge en bas à droite (voir estampe photo N15) vers 1900.
Rare, grande et en bon état de conservation, une petite tache à signaler, voir images N°13.

Nous n'avons pas retrouvé de trace de ce tableau ni de cette édition de gravure mais on peut apercevoir ce tableau original en très grand format derrière l'artiste sur une photo d'époque (voir photo N°16).

Dimensions avec cadre: H75cm x L115cm (40 x 80 sans)

La peinture orientaliste se référe à des thématiques, aux conceptions orientales, perçues par l'occident. Ainsi, au XIXe siècle, les artistes représentent bien souvent des scènes de harem ou de combat, des paysages typiques, dévoilant les fastes de ces sociétés.
Tout comme les grands peintres arabisants comme Eugène Delacroix, Eugène Fromentin, Théodore Chasseriau, Gustave Guillaument, Félix Ziem, Léon Belly, Henri Emilien Rousseau, Mac kenzie avait comme sujet de prédilection: les 'Fantasia', le cheval et les scènes équestres, les Maharadja, les caravanes de chameaux, les éléphants...... lorsqu'il était en Orient.

Biographie;
John Roderick Demspter MacKenzie est né à Londres en 1865 et formé de 1884 à 1886 à la School of the Museum of Fine Arts de Boston, il quitte Londre pour poursuivre sa formation à Paris en 1889. En 1891, il part pour Calcutta en Inde (Maharadja Cooch Behar) sur la demande de marchands d'Art ou il a gagné une renommée internationale et salué comme «l'artiste le plus habile d'Asie». Dès son retour en Amérique, il peindra l'Alabama, Il meurt en 1941 presque sans le sou.

Références:
The Maharaja's Water Carnival
The Brahman Priest and his Victims
The Munshi Palace
Pundit Expounding the Sacred Writings
The Manikarnika Ghat
The burning Ghat
The Maharaja of Benares
The Maharaja's Boat