About

Mon premier contact avec l’univers de Stéphane Pignolet, c’est le superbe hall d’entrée de cette belle demeure sur la chaussée de Waterloo. Une harmonie de noir et de gris d’où s’échappe une douce lumière qui vous invite à la découverte. Seule une discrète petite flèche vous indique la porte d’entrée de la galerie.

La couleur noire signifie le mystère mais une fois cette porte ouverte, vous voilà émerveillé comme Ali Baba pénétrant dans la fabuleuse caverne. Croyez-moi, le choc est immédiat car Stéphane aime mélanger les formes d’art et cela se voit. De toute évidence, l’homme pourrait être un formidable décorateur d’intérieur. La salle d’exposition comporte deux grandes pièces dans lesquelles un grand nombre d’œuvres s’offre à vous. Elles semblent toutes vous observer pendant que Stéphane vous parle de leur place dans le contexte de leur époque. Pour lui, peu importe l’espace et le temps, la lumière se suffit à elle-même.

Interrogez-le, vous comprendrez que chaque objet, tableau, sculpture est un choix assumé. Vous l’avez compris, Stéphane Pignolet est un véritable passionné qui n’a aucuns regrets du choix de sa démarche.

C’est cet art de vivre, cette fascination de près de trente ans dont sept ans passé au Marché des Antiquaires du Sablon, que ce spécialiste de la céramique belge du vingtième siècle vous fera découvrir. Alors, pourquoi hésiter, poussez la porte, Sésame ouvre-toi…

Alain Bustin, écrivain, passionné d'Art Déco