/home/zileonetoo/galeriep/themes/webvitrine-gp/pages/portfolio/details.htm 0.11812996864319 Sec
/home/zileonetoo/galeriep/themes/webvitrine-gp/layouts/layout.htm 0.10386085510254 Sec
Jean-François Portaels (attribué), grand tableau orientaliste symboliste, 19ème - Galerie Pignolet

Jean-François Portaels (attribué), grand tableau orientaliste symboliste, 19ème


  • Créateur / Artiste / Designer:Attribué à Jean-François Portaels 
  • Période:XIXème siècle
  • Prix:sur demande
  • Pays d'Origine:Belgique
  • Dimensions (H x L x P):200cm x 150cm x 20cm
  • Poids:50 Kg
  • Nombre d'éléments:1
  • Etat:Excellent
  • Styles:OrientalismeRéalisme, Symbolisme
  • Matières:huile sur toileBois stuqué doré

Œuvre muséale "Ruth et Naomi" attribuée à Jean-François Portaels présentée dans son exceptionnel encadrement d'origine stuqué et doré à la feuille.

Etat de conservation remarquable.

Dimensions avec cadre: 240 x 190cm.


Jean-François Portaels étudie à l'Académie de Bruxelles auprès de François-Joseph Navez. Pour se perfectionner, il suit les cours de Paul Delaroche à Paris, et obtient, en 1842, le Grand Prix de Rome. Portaels passa quelques années en Italie, en compagnie de son ami, le peintre Alexandre Robert1. Ils se rendirent ensuite en Orient, entre 1845 et 1847. 

Peintre de scènes historiques et orientalistes et de compositions religieuses, Portaels est aussi portraitiste et peint principalement à l'huile. Il est considéré, à tort, comme le fondateur de l'école orientaliste belge. il s'inspirera des croquis réalisés au cours de ses voyage, raison pour laquelle on lui attribue souvent ce rôle de précurseur de l'Orientalisme belge. En 1847, Portaels fut nommé directeur de l'Académie de Gand.

Portaels en fit en 1858 un atelier libre, où il reçut de nombreux artistes. Cet atelier fit tant d'ombre à l'Académie de Bruxelles que son directeur lui confia les cours de composition en 1863. 

Il se rendit au Maroc en 1874 et en rapporta une grande quantité de croquis, ce qui lui permit de relancer ensuite son inspiration orientaliste.

En 1878, Portaels devint directeur de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. Il exerça une influence importante sur la génération suivante de peintres belges, parmi lesquels Alfred Bastien, Théo van Rysselberghe, Émile Wauters, Édouard Agneessens et Marie Antoinette Marcotte, le sculpteur Charles Van der Stappen et l'architecte Charles Licot.

Il peut être considéré comme un peintre de transition entre le néo-classicisme de Navez et le romantisme de Wappers.