/home/zileonetoo/galeriep/themes/webvitrine-gp/pages/portfolio/details.htm 0.49480986595154 Sec
/home/zileonetoo/galeriep/themes/webvitrine-gp/layouts/layout.htm 0.14295291900635 Sec
EDUARD HERMANUTZ pour Villeroy & Boch Luxembourg Septfontaines, Sculpture "EVE" Masque Art Déco Africaine Céramique, 1930s - Galerie Pignolet

EDUARD HERMANUTZ pour Villeroy & Boch Luxembourg Septfontaines, Sculpture "EVE" Masque Art Déco Africaine Céramique, 1930s


  • Artiste:Eduard Hermanutz
  • Editeur / Fabricant:Villeroy & Boch Luxembourg - Septfontaines
  • Signature / Estampille:Oui
  • Période:20ème siècle / Mid Century / 1940
  • Pays d'Origine:Luxembourg
  • Dimensions (H x L x P):30 x 17,5 x 15 cm
  • Poids:1 Kg
  • Etat:Excellent
  • Style:Art Déco / Modern Art
  • Matière:Céramique / Faïence
  • Prix:900 €

  • Belgium Delivery:Gratuit
  • France Delivery:30€
  • Europe Delivery:40€
  • Worldwide Delivery:60€

Villeroy & Boch Luxembourg Septfontaines, masque " Eve et la pomme " par Eduard Hermanutz, ca 1930.
Sculpture d'une femme africaine en céramique de couleur noir, les yeux sont ajourés.
H=30 cm L=17,5 cm.
Poids : 1.190 kg.
Cachet en creux sous la pièce et étiquette en façade encore présente (voir photos).

En parfait état.

Bibliographie: Faïenceries décoratives du Luxembourg, de l'Art Déco aux années 1960, EVE ou EVA en page 101.

Biographie:
Eduard Hermanutz est né en 1902 à Ulm. Très tôt, il suit une formation de sculpteur sur bois à Ulm. De 1928 à 1933, il étudie aux académies d'art de Munich et de Stuttgart. Des voyages d'études l'ont conduit à Rome.
De 1933 à 1939, Hermanutz travaille comme sculpteur au Luxembourg, où il réalise de nombreuses sculptures Art déco pour la société Villeroy et Boch. De 1949 à 1977, il a travaillé comme sculpteur indépendant à Ehingen. Il a notamment créé des reliefs pour des fontaines, des restaurants et, par exemple, les reliefs du maire pour la salle de réunion de l'hôtel de ville d'Ehingen. Dans les années 1950, il a créé de nombreux monuments aux morts. Après quelques années passées à Ehgen, Eduard Hermanutz entre en contact avec les guildes de carnaval locales et sculpte pour elles leurs masques alémaniques populaires. C'est ainsi que sont nés les masques des Wilden Weiber (1955), des Groggentäler (1956) et, en partie, des Urdämonen. En 1977, il déménagea d'Ehingen à Fribourg-en-Brisgau, où il mourut en 1992.